< Retour

LA TENTATION DE CASTILLON

LA TENTATION DE CASTILLON

Surface du vignoble : 21 hectares

Terroir :

13,5 hectares de graves garonnaises de la moyenne terrasse du Mindel I reposant sur des calcaires éocènes en bancs massifs, 3 hectares de calcaires en bancs massifs appartenant à la couche terminale des Calcaires de Couquêques, 3 hectares de calcaires éocènes en bancs massifs avec placage d’argiles rubéfiées sur Civrac, 1,5 hectares de sols de palus sur calcaires de Couquêques en bancs massifs

Encépagement : 50% merlot, 50% cabernet sauvignon

Mode de conduite du vignoble :

  • Lutte raisonnable contre les parasites de la vigne
  • Pièges sexuels pour le ver de la grappe
  • Entretien de la flore des prédateurs grâce à un enherbement de tous les rangs
  • Effeuillage thermique uniquement côté levant

Vendanges :

  • Mécaniques après tri sur vignes avec un deuxième tri dans les bennes de réception
  • Egrappage et éraflage avec une vis sans fin et une grille tournante synchrone et progressive
  • sans foulage
  • Pré-assemblage à l’encuvage et mariage des vins de parcelle
  • Cuvier constitué de 11 cuves en ciment et 2 en inox de 120 hectolitres en moyenne

Vinification :

Le rosé est obtenu par une saignée, 12h après encuvaison

Elevage :

En cuve pendant 6 mois
Mise en bouteilles au bout de 6 mois puis un mois de repos avant la commercialisation

Production : 1 200 cols

Commentaires :

A table, il met tout le monde d’accord, c’est le vin de l’été, de la convivialité, des vacances.
Attention, il n’est pas à boire forcément glacé ! La famille Peyruse apporte un soin tout particulier à restituer des arômes magnifiques qu’il serait dommage d'endommager par trop de froid. Le boire frais suffira.